Aywa sur scène

Mélange des cultures

« Tout seul on va vite. Ensemble on va plus loin ! » L’esprit d’Aywa est bien résumé avec cet adage. Sur la scène du festival Tissé Métisse en 2018, le groupe de musique forme un mélange explosif, envoie une énergie scénique communicative et parfois méditative. Les musiciens d’Aywa se déplace généralement en camion sur les routes de France. Ils aiment mêler les genres : les sonorités traditionnelles – balkanique, hindoustani, gnawa, le raï…- et les musiques amplifiées d’aujourd’hui, influencées par le rock, le reggae, le jazz. Proche de son public, Aywa souhaite défendre des valeurs de partage et échapper aux clivages entre communautés ou générations. Portée par l’énergie d’Adil Smaali, chanteur compositeur parti quelques années auparavant à la rencontre de musiciens traditionnels en Inde, au Maroc, à Berlin et en Europe de l’Est, la musique d’Aywa s’inscrit donc dans un esprit festif et rassembleur.

Lors du point de presse, Leslie, Mélissa, Flore, Ando et Helona prennent part aux questions des journalistes et rencontrent Aywa incarné ici par Adil Smaali, chanteur compositeur et Damien Fadat, à la flûte traversière et au clavier

Hommage d’Aywa à Rachid Taha sur la scène du festival Tissé Métisse à Nantes

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *