Rencontre avec Amadou et Mariam

Un samedi soir à Tissé Métisse 

Des envies de partage, Amadou et Mariam n’en manquent pas ! Les plus célèbres ambassadeurs de la musique malienne dans le monde aiment distiller leur musique au nom du métissage et de la solidarité. Leur présence sur la scène du festival Tissé Métisse invite donc à partager un esprit de liberté et de paix. Depuis près de quarante ans, Mariam Doumbia et Amadou Bagayoko forment un duo à la vie comme à la scène. Enfant, Mariam aime reprendre les standards maliens à la mode chantés par les vedettes Siramory Diabaté, Mokontafé, Fanta Damba ou ceux de Nana Mouskouri, Dalida ou Sheila. A six ans, elle est invitée à chanter dans les mariages avant de rencontrer son mari, futur membre de l’orchestre national du Mali ou des Ambassadeurs du Motel, formation musicale avec laquelle il part jouer en France, en Côte d’Ivoire ou en Guinée Conakry. Les deux complices se rencontrent à l’institut des jeunes aveugles de Bamako en 1975. Mariam y apprend le braille et donne des cours de chants et de danse aux autres élèves. Soutenus par leurs familles respectives, Amadou et Mariam évoluent sur les scènes de Côte d’Ivoire avant de se produire en France, aux Transmusicales de Rennes et de connaître un succès mondial retentissant. L’album “Dimanche à Bamako” produit en collaboration avec Manu Chao témoigne de leurs parcours hors norme. Leur nouvel album “Confusion” invite à éveiller un peu plus encore les consciences sur le sens de la justice.

Ando et Flore, jeunes reporters de Port-Boyer rencontrent pour la première fois Amadou et Mariam dans les coulisses du festival Tissé Métisse à Nantes 

Amadou et Mariam – La confusion (Music Video)

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *